Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Mes collections
  • Mes collections
  • : Collections de Myth Cloth , de figurines Marvel Super Heroes et DC Comics. Créations originales de décors Saint Seiya. Actualités mangas, Saint Seiya.
  • Contact

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit












vos collections










Rechercher dans le site

Archives

Contact

Ma petite bannière:

Annuaire des forums

Pour tout partenariat ou autre, merci de me contacter sur:
mescollections@hotmail.com



Annuaire des forums

Fullmetal Alchemist
4 mai 2009 1 04 /05 /mai /2009 17:45


Sur ce site vous avez la possibilité de voir de nombreux articles sur Saint Seiya, que ce soit pour les figurines, pour l'animé The lost Canvas ou pour la suite à venir d'Hadès ( comment quoi qu'est-ce? j'ai dévoilé quelque chose à venir ?).
Pour ceux qui ne connaissaient pas voici "l'Hypermythe", autrement dit la mythologie de St Seiya. Et oui, derrière les combats de bourrins se cache un mythologie très interessante ( tout du moins pour un histoirien comme moi)


L'Hypermythe est donc la mythologie de Saint Seiya ( Attention il ne s'agit pas de la vraie mythologie Grecque même si l'univers St Seiya est basé dessus !!).

Il s'agit d'un mélange efficace de toutes sortes de mythologies, de légendes et de religions. Une mythologie indépendante contribuant à la compréhension de l'Univers vu par Saint Seiya.
Basé sur le texte paru dans le Data Book "Cosmo Soecial" de Kurumada, cet article comporte quelques extrapolations, justifiées par l'accumulation d'indices et l'absence de précision (volontaire ?) de l'auteur. L'Hypermythe est sans doute le texte le plus important de toute la "Saint-Seiya-nologie".


Naissance d'un univers


Avant le Big Bang, la théorie veut qu’il n’y ait eu que le néant, même si d’autres hypothèses font état d’un vieil univers qui aurait fini par s’effondrer sur lui-même. A l’heure actuelle, personne ne peut rien affirmer avec certitude ...
Le Big Bang fut ainsi une gigantesque explosion qui emplit le vide d’énergie et de matière, créant ainsi l’univers tel que nous le connaissons. S’il est impossible de dire ce qui provoqua ce Big Bang, certaines légendes évoquent Chronos, le grand dieu du Temps, qui aurait un lien avec la création de l’univers ...
Le Big Bang permit à une forme d’énergie particulière de se répandre à travers l’univers : la Volonté Divine ou Big Will.
Cette énergie entra en collision avec des amas de matière informes qui devinrent alors des étoiles et des planètes. L’univers se structura et acquit peu à peu la forme que nous lui connaissons actuellement.
L’origine de la Volonté Divine est inconnue, même si certains spéculent sur son lien avec la volonté de création du Dieu Unique des religions monothéistes ...
La Terre fut créée de la même façon que tous les corps célestes. Y naquirent la Terre (Gaïa), le Ciel (Ouranos) et les Océans (Pontos) avant que n’apparaisse la vie. Celle-ci évolua peu à peu, guidée semble-t’il par la Volonté Divine, et le résultat fut la naissance de l’être humain, qui recelait en lui une part de la Volonté Divine, le Cosmos.

 

 

Les Temps Anciens de la Mythologie


Alors que l’humanité croissait et se multipliait, certains hommes maîtrisèrent le Cosmos qui était en eux et finirent par éveiller leur âme à la Volonté Divine. Ce furent tout d’abord trois frères : Zeus, Poséidon et Hadès. Leur éveil leur permit d’acquérir de grands pouvoirs, dont l’immortalité, et ils furent alors considérés comme des dieux. Chacun se choisit un territoire : Zeus prit la Terre et le Ciel, Poséidon les Océans et Hadès s’appropria une dimension vide qu’il aménagea pour accueillir les âmes des morts.
Bien vite apparurent dix autres dieux, disciples ou enfants des trois premiers. Ce furent : Apollon, Artémis, Abel, Athéna, Dionysos, Déméter, Héra, Hestia, Hermès et Héphaïstos. Tous ces dieux décidèrent d’élire domicile sur l’Olympe. Là, Héphaïstos leur forgea à chacun un habit reflétant leur puissance : les Kamui.
Puis d’autres humains devenus dieux apparurent et se joignirent à l’Olympe, ou partirent fonder leur pays ailleurs. On ne sait pas grand-chose de l’époque qui suivit l’installation de ces dieux sur le mont Olympe, les plus puissants et les plus connus des êtres s’étant éveillés à la Volonté Divine. Le seul fait connu par certains érudits est le bannissement hors de l’Olympe d’Abel, qui avait comploté contre Apollon et Zeus et qui fut condamné à disparaître de l’histoire pour ce crime.
D’autres légendes évoquent des guerres menées pour protéger l’humanité d’êtres mystérieux comme les Titans ou les Géants. A une période indéterminée, Zeus disparut et partit sans doute explorer d’autres dimensions en compagnie de la majeure partie des dieux de l’Olympe. Il confia la garde de la Terre à Athéna, réputée la plus sage et la plus compatissante des déesses.
Poséidon et Hadès restèrent, ainsi probablement qu’Arès, dieu olympien qui rejoignit le panthéon plus tard.

 

 

La première Guerre Sainte


  Poséidon, envieux des prérogatives d’Athéna, entreprit de conquérir la Surface. Dans son royaume sous-marin, il rassembla de nombreux guerriers puissants, les Marinas, et leur fit forger des armures de combat composées d’orichalque et nommées Ecailles.
Les sept plus puissants guerriers furent nommés Généraux et conduisirent les batailles à la Surface. La puissance des armées de Poséidon, amplifiée par les Ecailles indestructibles, vint facilement à bout des combattants au service d’Athéna. Poséidon construisit alors au milieu de l’océan atlantique une puissante forteresse nommée Atlantis, aussi grande qu’un continent et totalement imprenable.
De là, ses guerriers purent mener des raids encore plus meurtriers et rien ne semblait pouvoir arrêter l’invasion du dieu des Océans.
Bientôt, il ne resta plus pour résister que des adolescents, tous les adultes ayant péri sous les coups des Marinas. Afin de leur donner une chance dans les durs combats qu’ils devaient mener, Athéna décida de leur fournir des armures.
Elle fit alors appel aux alchimistes du continent de Mû, un peuple très avancé dans le domaine de l’astronomie et de la forge, fervent adorateur d’Athéna. Il fut donc créé quatre-vingt-huit armures, sur le modèle des constellations du ciel.

 

Faites d’Orichalque, de Gammanium et de poussière d’étoiles, ces armures étaient vivantes car imprégnées de la Volonté Divine, et furent structurées en ordre selon leur puissance : douze armures d’or, vingt-quatre armures d’argent, quarante-huit armures de bronze et quatre armures de nature inconnue.


Pour chaque armure fut fabriquée une urne de conservation, qui accélérait ses capacités d’auto régénération. Une armure fut également forgée pour Athéna, qu’elle utiliserait en lieu et place de sa Kamui, tout comme Poséidon portait des Ecailles et non son habit divin.
Un guerrier endossant l’armure correspondant à sa constellation protectrice devenait ainsi un Chevalier d’Athéna. Et bien que la déesse leur ait interdit de se servir d’armes autres que celles de leurs armures, les Chevaliers renversèrent le cours de la guerre et mirent en déroute les armées de Marinas. Athéna proposa alors à Poséidon de signer un traité de paix mais le dieu des Océans ignora son geste et décida de se retrancher à Atlantis avec le reste de ses Marinas.
De là, il provoqua séismes et inondations, et des populations entières furent décimées de par le monde. Toutes ces morts inutiles provoquèrent la colère d’Athéna : elle décida d’envoyer huit de ses meilleurs Chevaliers à Atlantis. Après de durs combats, ces Chevaliers parvinrent à vaincre les Marinas et à détruire la forteresse de Poséidon, qui fut engloutie. Athéna enferma l’âme de Poséidon dans une urne scellée qu’elle confia à un petit groupe de Chevaliers.
Ceux-ci allèrent cacher l’urne près du pôle nord. Après plusieurs générations, oubliés de tous, il rejetèrent leur titre de Chevalier, se baptisèrent Blue Warriors et fondèrent le royaume de Blue Graad.
Au plus fort des combats, le dieu déchu Abel se rendit sur le continent de Mû et déroba quatre Armures sans porteur. Il les aspergea de son sang et les imprégna de sa divine puissance, changeant leur nature à jamais. Il donna alors ces Armures à ses quatre meilleurs guerriers afin de se constituer une garde personnelle : les guerriers de Corona.

 

 

 La Création du Sanctuaire


Sept générations après cette Guerre Sainte contre Poséidon, Athéna décida d’établir son Sanctuaire sur une île au large d’Athènes. Elle y fit construire son temple, auquel on ne pouvait accéder qu’après avoir traversé les douze temples du zodiaque protégés chacun par un Chevalier d’Or.
De nombreuses habitations et de multiples aires d’entraînement furent construites pour les autres chevaliers. A chaque génération, Athéna désigna un des Chevaliers d’Or pour être son interlocuteur privilégié, maître du Sanctuaire en son absence : le Grand Pope.

Asgard et le Ragnarok


Durant cette période, à l’extrême nord de l’Europe, d’autres humains s’étaient éveillés à la Volonté Divine. Ils devinrent des dieux pour leur peuple et créèrent le royaume d’Asgard. Leur souverain, Odin, rencontra Athéna et une alliance fut conclue.
Odin s’engagea à utiliser ses immenses pouvoirs pour empêcher la fonte des glaciers éternels du pôle nord, en échange de quoi Athéna promit de veiller sur Asgard au cas où les dieux Asgardiens viendraient à disparaître. Ce qui finit par advenir : le dieu maléfique Loki mena une guerre contre ses frères et le Ragnarok (le Crépuscule des Dieux) mit un terme au règne d’Odin. La plupart des dieux Asgardiens périrent et les survivants décidèrent de quitter la Terre pour une dimension nommée Walhalla.
La Grande Prêtresse fut chargée de continuer la mission d’Odin afin de respecter l’accord avec Athéna. Pour honorer elle aussi sa parole, la déesse demanda aux alchimistes de Mû de construire neuf puissantes armures, baptisées selon l’alphabet grec : sept placées directement sous la protection d’une des étoiles de la Grande Ourse (Alpha, Bêta, Zeta, Gamma, Delta, Epsilon, Eta), une servant d’étoile jumelle à l’armure de Zeta et enfin une armure pour Odin lui même, qui ne pourrait être descellée qu’en réunissant les sept Saphirs portés par les autres armures. Forgées avec de l’Orichalque, du Gammanium et de la poussière d’étoiles, ces armures étaient construites d’après les créatures du bestiaire fabuleux d’Asgard et avaient des caractéristiques très semblables à celles des Chevaliers d’Athéna.
Les hommes destinés à porter ces armures asgardiennes furent baptisés Guerriers Divins et ils ne devaient s’éveiller que lorsque la Grande Prêtresse d’Odin le jugerait nécessaire, afin de protéger Asgard.



L’Ere du Chaos - La Gigantomachie


Après quelques Guerres Saintes dont l’histoire n’a pas retenu les détails, le Sanctuaire eut à faire face à la menace des Géants.
L’existence de ces créatures reste trouble et on ignore tout de leurs origines. En tout cas, elles possédaient une puissance fabuleuse et la Gigantomachie fut particulièrement meurtrière pour les Chevaliers.
C’est au cours de cette guerre que le continent de Mû fut englouti, sans doute à cause de la puissance des Géants. Presque tous les alchimistes disparurent, et avec eux les secrets de la fabrication des Armures. Seuls quelques survivants gardèrent des bribes de connaissances à ce sujet et s’avérèrent capables au moins de réparer les Armures trop endommagées.

 

 

L'Ere du Chaos - La Guerre contre Arès


  Attisée par Hadès, la haine d’Arès pour Athéna finit par éclater. Mobilisant ses quatre armées de Berserkers (le Feu, la Flamme, le Malheur et la Terreur), le dieu de la Guerre les lança sur le Sanctuaire, appuyées par la puissance des deux dieux Phobos et Deimos.
Face à cette déferlante de rage et de haine, les rangs de la Chevalerie furent décimés. Sur les cinquante-huit Chevaliers présents à l’époque, bien peu survécurent ...
Afin de remporter la victoire, Athéna autorisa le Chevalier d’Or de la Balance à distribuer ses redoutables armes à tous les Chevaliers d’Or. La puissance combinée de ces guerriers saints et des armes de la justice permit au Sanctuaire de retourner la situation.
Les Berserkers furent vaincus mais Arès se réfugia dans les Enfers, poursuivi semble-t’il par plusieurs Chevaliers. Ce qu’il advint alors n’est pas certain, mais il est dit que le Chevalier de Pégase blessa le corps immortel d’Hadès, venu en aide à son allié.
Il n’est ensuite plus fait mention du destin d’Arès ...

 

 

L’Ere des Hommes


Durant les siècles suivants, de nombreuses Guerres Saintes eurent à nouveau lieu mais toutes furent remportées par Athéna. L’une d’elle opposa à nouveau la déesse à son vieil ennemi Poséidon. Vaincu, l’âme du dieu des océans fut scellée dans une urne et dissimulée au Cap Sounion.

 

 

L’Île de la Reine Morte et les Chevaliers Noirs


Un jour, un Chevalier découvrit une île au-dessous de l’équateur, à l’endroit où avait disparu le Continent de Mû. Des armures étrangement noires y furent découvertes. Le Sanctuaire comprit que juste avant l’engloutissement de Mû, des alchimistes rebelles eurent le temps de fabriquer des armures noires copiées sur les armures sacrées.
De nombreux guerriers, écartés de l’ordre de la Chevalerie à cause de leur cruauté ou de leur force superficielle, s’y rendirent et endossèrent les armures noires : c'est ainsi que l’ordre renégat des Chevaliers noirs apparut.
Athéna décida d’isoler l’Île de la Reine Morte afin que les chevaliers noirs ne puissent répandre la terreur. Elle y envoya alors un puissant guerrier du Sanctuaire chargé d’empêcher les criminels de s’échapper. Portant un masque et doté d’une grande force, cet homme était nommé « le Gardien ».
A travers les siècles, le Sanctuaire envoya plusieurs criminels sur cette île aux conditions de vie infernales, l’utilisant comme une prison.

 

 

 La précédente Guerre Sainte


Ayant eu lieu il y a 243 ans, cette Guerre Sainte opposa Hadès à Athéna. A cette époque, nombre record, soixante-dix-neuf Chevaliers étaient en activité. Malgré cela, les batailles menées contre les 108 Spectres d’Hadès vêtus de leurs noirs Surplis forgés dans de l’orichalque extrait des Enfers, furent particulièrement meurtrières.
Il ne resta que deux survivants pour fêter la victoire d’Athéna : Dohko, le Chevalier d’Or de la Balance et Sion, le Chevalier d’Or du Bélier.
A Dohko fut confié la garde de la tour dans laquelle Athéna avait enfermé les âmes des 108 Spectres, aux Cinq Pics de Chine. Placé sous l’effet du Misopéthaménos, il ne vieillit en réalité que d’un an par siècle.
Il fut confié à Sion la charge de Grand Pope et la reconstruction du Sanctuaire et de l’ordre de la Chevalerie, en attendant qu’Athéna se réincarne avant la prochaine Guerre Sainte.

 

 

De nos jours ...


Il y a treize ans, le Sanctuaire était enfin redevenu aussi puissant qu’à l’époque de sa gloire passée. Toutes les armures d’or étaient attribuées et de nombreux Chevaliers d’Argent, et de Bronze parcouraient le monde, prêts à répondre à l’appel du Grand Pope.
Athéna se réincarna en un bébé qui fut retrouvé au pied de la grande statue du temple. Sion, sentant sa vie arriver à son terme, décida alors de nommer son successeur parmi les deux Chevaliers d’Or les plus expérimentés : Saga des Gémeaux et Aioros du Sagittaire.

 

 

 La trahison


Tout le monde pensait que Saga serait nommé Grand Pope. En effet, sa bonté et sa puissance étaient telles qu’il était reconnu de tous comme étant un demi dieu. Mais ce que personne ne savait, c’est que le mal dormait en Saga, sombre graine plantée par son frère jumeau Kanon qui fut enfermé au Cap Sounion pour complot envers Athéna.
Mais Sion sentit le mal en Saga et nomma alors Aioros comme successeur. Rendu fou par cette nouvelle, Saga se laissa submerger par son côté maléfique. Il tua Sion et décida d’usurper son identité. Puis il décida de tuer Athéna une nuit, à l’aide d’une dague en or. Aioros s’interposa au dernier moment et s’enfuit avec le bébé, après avoir été grièvement blessé.
Le déclarant traître au Sanctuaire, Saga envoya Shura, le tout jeune Chevalier d’Or du Capricorne, traquer et achever Aioros. Après un bref combat, Shura le laissa pour mort et ne put se résoudre à tuer le bébé dont il ignorait la véritable identité.
Mourant, Aioros parvint à s’enfuir, et c’est au milieu de ruines antiques qu’il rencontra un homme d’affaires japonais : Mitsumasa Kido. Avant de rendre son dernier souffle, Aioros raconta toute l’histoire à Kido et lui demanda de veiller sur la réincarnation d’Athéna. Kido, submergé par le Cosmos d’Athéna, emporta le bébé et l’armure d’or du Sagittaire avec lui et rentra au Japon. Il y fit passer Athéna pour sa petite-fille et la baptisa Saori.
Deux Chevaliers d’Or décidèrent après ces évènements de rompre tout contact avec le Sanctuaire. Ce furent Dohko de la Balance et Mû du Bélier, ancien disciple de Sion. Chacun d’eux avait ainsi une bonne raison de se méfier du nouveau Grand Pope.
Afin d’écarter toute menace à l’égard de son règne, Saga envoya plusieurs Chevaliers d’Argent soumettre Asgard. Ils furent mis en déroute par les guerriers asgardiens, et le royaume du nord se replia sur lui-même. Décidant de temporiser, le Chevalier des Gémeaux laissa la situation en l’état.
Parallèlement, Kanon s’échappa du Cap Sounion et accéda au Sanctuaire sous-marin de Poséidon. Il s’appropria les Ecailles du Général du Dragon des Mers, et fomenta sa revanche en manipulant Poséidon, actuellement toujours en sommeil.
Enfin, du fin fond des Enfers, Hadès sentit que le Sceau d’Athéna, qui emprisonnait ses Spectres, faiblissait. Préparant sa réincarnation, il songea à un plan pour détruire le Sanctuaire et l’humanité.

 

 

 La nouvelle génération de chevaliers


Ne sachant que faire, Kido décida d’interroger Dieu. Il comprit alors que, tel Abraham, il devrait sacrifier ses cent enfants pour Athéna. Leur cachant sa paternité, il les réunit tous dans un orphelinat dans lequel ils furent soumis à un dur entraînement. Pendant ce temps, la Fondation Graad, multinationale au service de Kido, réunit le plus d’informations possibles sur les Chevaliers d'Athéna et le Sanctuaire. La localisation de plusieurs armures non attribuées fut découverte.
Après un tirage au sort fortement influencé par le destin, les cents enfants furent envoyés s’entraîner afin d’acquérir ces armures. L’un d’entre eux, Ikki, fut envoyé sur l’Île de la Reine Morte. Il y subit un entraînement infernal qui effaça toute trace de bonté dans son coeur mais qui lui permit de développer la puissance nécessaire pour tuer son maître et être le premier humain à revêtir l’armure du Phénix. Après cela, il prit la tête des Chevaliers Noirs et décida de se venger de la Fondation Graad en dérobant l’armure d’or du Sagittaire.

 

 

La purification du Sanctuaire


Parmi les cents jeunes garçons envoyés s’entraîner aux quatre coins du monde, seuls dix devinrent Chevaliers et retournèrent au Japon afin de participer au Tournoi Galactique de la Fondation Graad dans le but de remporter l’Armure du Sagittaire. Il s’agissait en fait d’un appât destiné à attirer l’attention des sbires du Sanctuaire afin de déclencher une guerre qui purifierait les rangs de la Chevalerie.
Mais cela ne se passa pas comme prévu : Ikki et ses chevaliers noirs attaquèrent les autres Chevaliers de Bronze et dérobèrent l’armure d’or. Les quatre plus héroïques des nouveaux Chevaliers : Seiya de Pégase, Shiryu du Dragon, Shun d’Andromède et Hyoga du Cygne se lancèrent dans la bataille et vainquirent les Chevaliers Noirs. Ils parvinrent à raisonner Ikki qui se rangea à leur côté.
Leur fut alors révélée leur véritable mission ainsi que la vraie identité de Saori Kido, réincarnation de la déesse Athéna. Puis ils durent affronter les redoutables Chevaliers d’Argent envoyés par le Sanctuaire, qui désirait récupérer l’Armure d’Or du Sagittaire et punir ces « renégats » qui prétendaient servir la véritable Athéna.
Les Chevaliers de Bronze durent mener des combats douloureux et faire de nombreux sacrifices, mais ils étaient discrètement épaulés par Dohko de la Balance (le maître de Shiryu) et Mû du Bélier.
Finalement, Saori et ses Chevaliers décidèrent de se rendre au Sanctuaire pour rencontrer le Grand Pope et faire éclater la vérité. Mais dès leur arrivée, un Chevalier d’Argent blessa Saori avec une flèche d’or que seul le Grand Pope pouvait retirer. Avant d’atteindre le temple d’Athéna, les Chevaliers de Bronze durent traverser les douze Maisons du Zodiaque et y affronter les terribles Chevaliers d’Or.
Après maints combats et sacrifices, Seiya parvint enfin à sauver Athéna en dirigeant vers Saori la lumière du Bouclier de la Justice. En expiation de ses crimes, Saga décida de se suicider. La vérité à propos d’Athéna et de l’usurpation de Saga fut alors révélée à tous. Chaque Chevalier survivant prêta serment à Saori de la servir et de donner sa vie pour elle.
C’est un Sanctuaire affaibli mais purifié de tout mal qui se prépare ainsi aux prochaines Guerres Saintes, imminentes ...

 

 

 

 
L'Athéna Exclamation
Ce coup émane de l'union de 3 chevaliers d'or ! C'est un coup où les forces offensives des chevaliers d'or poussées à l'extrême se concentrent en un seul point. Et cette force destructrice, à plus petite échelle, équivaut au Big Bang qui donna naissance à l'univers dans lequel nous sommes ...
A cause de cette force destructrice, Athéna en interdit l'usage depuis les temps les plus anciens. Et c'est pourquoi on l'appelle l'attaque de l'ombre. Depuis, les chevaliers qui utilisent l'Athéna Exclamation sont radiés de l'ordre des chevaliers, toutes traces de leurs existences étant détruites.

Partager cet article

Repost 0

commentaires